Raviolis chinois les origines

Les raviolis chinois

Le ravioli appeler jiǎozi en chinois est une nourriture constitué d’une farce enveloppé d’une pâte, il a la forme d’un chausson. Il s’écrit 餃子 en carateres chinois traditionnel et 饺子 en écriture chinoise simplifié, on les connaît aussi sous le nom de dumpling. Il faut savoir qu’il y a une grande différence entre un wantan et un ravioli, le wantan est enveloppé d’une pâte fine tandis qu’un jiǎozi est composé d’une pâte plus épaisse. Lors de la dégustation, le ravioli est accompagné d’une petite sauce composée d’un mélange de vinaigre et de sauce soja. S’il en reste après le repas, on peut les passer à la poêle pour être consommé pendant le repas suivant.

L’ancien Docteur

Le ravioli chinois porte une histoire vieille de 1800 ans qui s’est passée en Chine. C’était un ancien grand médecin du nom de ZHANG Zhongjing qui venait de démissionner et rentrer dans sa ville natale qui a créé le dumpling. C’était en solstice, il avait constaté que beaucoup de gens était frigorifié et à la fois affamer, alors il a eu l’idée de farcir les pâtes avec de la viande de mouton et des plantes médicinales. Après, il les fit bouillir afin de les donner aux pauvres gens pour qu’ils se rassasient. Depuis ce temps-là, les gens ont adopté les méthodes de préparation du docteur et ont bâtis cette nourriture en jiǎozi. Les carateres chinois de ce nom signifiant corne, mais aussi pied, car il ressemble beaucoup à une plante aquatique nommer niu jiao. Le ravioli chinois est devenu une tradition pour le solstice d’hiver en mémoire de ce grand médecin.

Les coutumes

Selon les coutumes, le dumpling est le plat de base pendant le nouvel an chinois ou la fête du printemps afin de symboliser la fortune pour la nouvelle année. Les préparations des plats se font la veille et pour vraiment marquer ce moment, ceux qui les préparent ajoutent des pièces et des petites surprises. Dans certaines régions, le ravioli est servi durant les mariages traditionnels. Ce sont les femmes de la famille de la mariée qui s’occupe de la préparation du dumpling pour la dot et le lendemain matin, c’est la mère du mari qui doit servir les jiǎozi pour symboliser l’entrée de la bru dans la famille et marquer qu’à partir de ce jour, la bru sera au service de sa belle-mère jusqu’à la fin de sa vie.

La préparation des dumpling et ecriture chinoise

Il existe plusieurs sortes de raviolis, on les distingue selon leurs cuissons. Il y a le ravioli à la vapeur, le ravioli à l’eau, la colle au pot et enfin le ravioli aux œufs. Pour la préparation de la pâte à ravioli ou aussi en ecriture chinoise 饺子皮 le jiǎozi pí, il faut 400g de farine et 200ml d’eau chaude. Il suffit de les mélanger, en faisant très attention de ne pas trop pétrir la pâte. Sa consistance devra être souple pour faciliter l’étalage. Il faut ensuite reposer la pâte au moins 30 minutes sous la forme d’une boule. Le temps de repos écoulé, il faut les détailler et les façonner. Pour cela, il faut percer le milieu de la pâte en boule et couper la pâte de façon à avoir une pâte longue comme un saucisson puis les couper à environ 2cm et les écraser avec la paume de la main afin d’obtenir une petite galette. Pour la farce, il faut 250g de viande, 1 chou chinois effeuillé, de la coriandre, de la ciboulette, 30g de gingembre, 1 cuillère à soupe de sauce soja te 2 cuillères à soupe d’huile de sésame. Il faut rassembler les ingrédients et les passer au mixeur puis les déposer au centre de la pâte, et fermer la pâte en demi-lune. Pour terminer, il suffit de pétrir le bord de la pâte et les cuire.

Atelier préparation

L’association organise régulierement et a l’occasion du jours de l’an des ateliers de fabrication de raviolis chinois

.

Laisser un commentaire