Voyages , séminaires, culture et language en Chine

PERFECTIONNER SON APPRENTISSAGE DU CHINOIS EN VOYAGEANT EN CHINE

L’apprentissage de la langue chinoise séduit de plus en plus de gens actuellement. Outre les opportunités de travail, les étudiants s’intéressent aussi à la haute culture de ce pays multimillénaire. Un séjour en Chine se présente comme l’occasion de joindre l’utile à l’agréable : à travers un itinéraire spécifique, l’étudiant découvre des sites touristiques et historiques incomparables, goûte à des spécialités locales, tout en apprenant encore mieux la langue. Plus qu’un simple renforcement de savoir, c’est une immersion dans un univers de l'asie quasi magique qui s’offre.

JOUR 1. Arrivée à Hong Kong ; Accueil aéroport et transfert en ville

Ville de Hong Kong

Hong Kong, ville parmi les plus peuplées de la République Populaire de Chine, compte près de sept millions d’habitants dans sa région administrative spéciale. Son nom, qui signifie Port aux Parfums, évoque la poésie de la Rivière des Perles sur laquelle est bâtie la ville aux impressionnants gratte-ciels. Sise au sud de la Chine, Hong Kong est bordée par la mer de Chine méridionale. L’île de Hong Kong mérite une mention, car il s’agit du foyer des grandes multinationales. Cette particularité explique sans doute pourquoi Hong Kong est aussi la plus riche ville de la Chine. Enfin, il faut rappeler que Hong Kong, ancienne colonie britannique depuis 1842, a été rétrocédé à la Chine en 1997.

JOUR 2. Hong Kong

Promenade dans le quartier Central

 

Pour apprécier pleinement la richesse culturelle et historique de la Chine à Hong Kong, une visite du quartier Central s’impose. C’est dans cette partie de la ville en effet que le visiteur s’émerveillera de découvrir les plus anciennes constructions datant du XIXème siècle côtoyant nonchalamment des édifices modernes. L’art du feng shui et la modernité en harmonie dans le quartier Central. Prévoir notamment un tour sur la Statue Square, le Legislative Council Building, etc.

Emplettes au marché de Kowloon

Un autre lieu typique à découvrir absolument à Hong Kong : le marché de Kowloon, riche en couleurs, senteurs et variétés de produits. Chaque promeneur rencontre des merveilles : le marché de jade, par exemple, où le promeneur s’étonnera de l’art de taille de cette pierre. A enchaîner ensuite avec les arômes d’herbes et d’épices du marché de produits secs. Continuer pour arriver au temple Tin Hau, de la déesse de la mer, clin d’œil historique au cœur du marché. Plus loin encore, le marché des produits frais, continuer avec celui des fleurs pour terminer au marché des oiseaux.

JOUR 2. Hong Kong

Une demi-journée sur l’île

http://www.theodora.com/wfb/photos/hong_kong/lookout_point_victoria_peakt_hong_kong_photo_gove.jpg

A effectuer de bon matin, cette excursion touristique offre une vue imprenable sur l’ensemble de la ville de Hong Kong, sitôt que l’on se trouve sur Victoria Peak, sise à 552 mètres de haut. Le port, la péninsule de Kowloon ainsi que le centre ville s’offrent au regard pour un plaisir incomparable. Profiter des plages et nager dans des eaux paisibles, marcher sur le sable, s’entretenir avec l’habitant, tout un programme, qui s’intègre dans le circuit, tout comme la visite du village flottant d’Aberdeen. Inscrire dans cette visite le restaurant flottant Jumbo, attraction touristique des plus célèbres de Hong Kong.

Marché nocturne à Temple Street

Le temple Tin Hau, qui se trouve dans la rue principale de ce marché se visite parfaitement de jour. Mais c’est la nuit que se déploient les étals multiples, pour le plus grand plaisir du touriste. Un cadre quasi magique, ayant inspiré de nombreux films célèbres, le marché de Temple Street mélange harmonieusement les produits courants, décoratifs comme des gadgets électroniques de toutes sortes. On y mange, on y marchande et on se promène, au gré des couleurs et de l’ambiance. Nouilles, riz, fruits de mer et autres saveurs sont à découvrir, si besoin est, afin de les apprécier pleinement.

JOUR 3. Hong Kong

Randonnée pédestre sur l’île de Lamma

Lamma2.jpg

Une île sans route, sans voiture, voilà de quoi se dépayser entièrement. L’île de Lamma, au sud de Hong Kong, est accessible en bateau à partir du port d’Aberdeen. Sur l’île, aucune construction n’excède trois niveaux en hauteur. Un sentier longe la côte pour mener le promeneur à travers des anciens bois feng shui. Après une vue imprenable sur la mer de Chine méridionale et les îles avoisinantes, une baie en retrait, précédée des tunnels kamikaze de la deuxième guerre mondiale impressionnent le visiteur. Village local de pêcheurs, ruelles et étals d’objets et articles souvenirs à savourer aussi.

JOUR 4. Arrivée à Guilin ; Accueil aéroport et transfert en ville

Ville de Guilin

La ville de Guilin, en Chine, se trouve dans la région autonome de zhuang du Guangxi. Guilin signifie forêt d’osmanthus, l’osmanthus étant un arbre qui pousse en abondance sur les collines et la rivière Li. Site touristique des plus prisés en Chine, notamment du Guangxi dont elle est l’ancienne capitale, Guilin a été créée voici plus de 2 000 ans, à l’époque de la dynastie Qin.

D’une superficie de 551 km², Guilin compte approximativement un million d’habitants à l’heure actuelle. Le paysage, au relief particulier, fait la haute réputation touristiques de Guilin : il se compose notamment de petites montagnes aux pentes abruptes, par milliers ainsi que de formes karstiques diverses. L’aéroport international Liangliang, à 30 km au sud ouest de Guilin, draine régulièrement de nombreux touristes.

JOUR 5. Guilin

La Colline en Trompe d’éléphant

http://www.guilin.com.cn/French/Uploadfiles/2008012416180883811.jpg

Symbole de Guilin par sa forme particulière, la Colline en Trompe d’éléphant est ceinte par la rivière Li. L’allure de ce massif karstique est celle d’un éléphant qui s’abreuve dans la rivière, précisément à l’endroit où se rejoignent la rivière Tao Hua (rivière des pêchers en fleurs) et la rivière Li. Ce site historique et culturel contient des calligraphies de très anciennes dynasties chinoises, notamment les Tang de 923 à 936 et les Song, de 960 à 1279.

La Grotte de la Flute de Roseau

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/Photos/publi/018/pt17636.jpg

On l’appelle aussi le Palais des Arts Naturels cette grotte immense. Sur un parcours de 240 mètres, le visiteur peut admirer une multitude de stalactites et de stalagmites, dans un décor aux couleurs fantastiques.

La Colline de Fubo

Cette colline, que l’on appelle aussi colline des vagues endiguées, se trouve au centre de Guilin. Sa forme abrupte sur le versant est contraste avec la façade ouest, qui redescend en pente douce. Si à l’est la colline plonge dans la rivière, le versant ouest comprend un escalier de 325 marches, reliant la base au sommet. Une promenade toute trouvée après avoir visité la Grotte des perles rendues. Le circuit propose en effet de remonter les 325 marches pour admirer le paysage à hauteur de 62 mètres.

JOUR 6. Guilin

La croisière sur la rivière Li

http://www.guilin.com.cn/French/Uploadfiles/2008012416221985532.jpg

Se lever tôt et profiter de la beauté du site enveloppé de brume matinale. Un circuit de 83 km est ainsi proposé, entre Guilin et Yangshuo, sur les eaux claires et paisibles de la rivière Li. Un circuit inoubliable, riche en couleurs et en sensations diverses, des collines verdoyantes aux formes les plus inattendues à la sérénité du cours de la légendaire rivière.

JOUR 6. Guilin

La rue de l’Ouest de Yangshuo

Désignée également par West Street, la rue de l’Ouest est la principale rue de Yangshuo. Elle constitue un lieu de promenade par excellence pour rencontrer l’habitant et deviser en chinois. Prendre un café sur une terrasse, faire du shopping, ou tout simplement apprécier le site. La location de vélo permet au touriste d’effectuer une randonnée aux alentours, avec des guides locaux. L’anglais, le français aussi des fois, sont les langues étrangères pratiquées dans ce quartier doté de  nombreux hôtels.

JOUR 7. Arrivée à Xi’an ; Accueil aéroport et transfert en ville

Ville de Xi’an

Célèbre de par le monde pour son armée de soldats en terre cuite, Xi’an s’appelait autrefois Chang’an, alors qu’elle constituait la capitale de la Chine. Son histoire se rencontre à travers les imposants remparts sis au centre de la ville, datant de l’époque où elle abritait la cité impériale. Cette ancienne ville, point de départ de la route de la soie, se situe à environ1 000 km de Pékin. De nos jours, Xi’an continue d’attirer les touristes et les visiteurs par ses édifices tels que la Tour de l’Horloge et la Tour de la Cloche. Riche en trésors d’archéologie, Xi’an est la plus grande ville du nord ouest de la Chine. Elle constitue le chef lieu de la province du Shaanxi, dans la vallée de la Weihe.

JOUR 8. Xi’an

Promenade à vélo sur le rempart de l’ancienne ville

maison-remparts-de-xian

Les premières fondations remontent à l’époque des Tang, puis de nouvelles fortifications ont été construites au XIIIème siècle. La muraille, composée de remparts épais, de portes et de tours de guet cernent l’ancienne ville, dont notamment le palais impérial. Ce rempart constitue un circuit idéal en vélo pour admirer la cité à partir de plusieurs points de vue. Une randonnée en hauteur d’une longueur de 14 km pour un séjour inoubliable.

Visite du musée provincial du Shaanxi

Voici un site incontournable tant il recèle de trésors relatifs à l’histoire de la Chine. Le musée provincial du Shaanxi est d’ailleurs considéré par d’aucuns comme étant le meilleur en Chine. Des monuments de style Tang émaillent la galerie, haute en articles historiques. Des collections en tout genre viennent rehausser davantage la visite. Présentations en anglais. Se faire assister d’un guide pour plus d’investigation.

JOUR 9. Xi’an

Tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi

http://soldatsterracottaqinshihuang.files.wordpress.com/2012/03/model-of-emperor-qin-shi-huangdi-tomb.jpg

A insérer absolument dans son programme, la visite du tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi. Cet empereur s’est distingué parce qu’il fut le premier à unifier la Chine. Son tombeau, situé à 30 km du centre ville, a révélé au monde une incroyable merveille, lors de fouilles.

L’armée des soldats et chevaux de terre cuite

Chian-soldat-terre cuite

Des fosses, faisant partie du tombeau de l’empereur Qin Shi Huangdi contenaient 7 000 soldats en terre cuite, de grandeur nature. Un monument de poterie jamais rencontré en ce monde. On dit que c’est l’empereur King Xi-Wang, premier souverain chinois voulant unifier la Chine en lui donnant le statut d’empire, qui fit construire cette armée unique au monde. A noter qu’entre 300 et 200 ans avant J.C., la Chine impériale comptait près de 600 000 soldats. King Xi-Wang a initié aussi la construction de la fameuse Muraille de Chine, que ses successeurs ont terminé par la suite. Il reste que l’empereur fit bâtir pendant 40 ans, de son vivant, son tombeau incroyable, utilisant près de 700 000 travailleurs. Les documents relatifs à la tombe indiquent que celle-ci prend l’allure d’une véritable cité souterraine. En surface, on n’aperçoit, sur une hauteur de 87 mètres de haut, une forme pyramidale, dont la base  un carré de 500 mètres de côté.

Selon la légende, les 7 000 statues de soldats de l’empereur King Xi-Wang avaient été construites pour l’accompagner dans l’au-delà, afin de le protéger et de lui rapporter d’interminables victoires.

JOUR 9. Xi’an

 

La Grande Pagode de l’Oie Sauvage

http://www.otchine.com/otchine_files/Xian3.jpg

La Grande Pagode de l’Oie Sauvage constitue un des plus beaux sites de Xi’an, avec ses sculptures de Bouddha, les fresques sculptées narrant l’histoire de Bouddha ainsi que ses beaux jardins. Elle a été construite sous la dynastie Tang, en 652, comme lieu dédié aux textes sacrés bouddhiques. Le moine Xuan Zang, qui a ramené de l’Inde ces fameux manuscrits, s’est consacré à leur traduction pendant des années, dans le but de les diffuser à travers la Chine. Maintes fois restaurée, la Grande Pagode de l’Oie Sauvage a pris une forme carrée sous le règne de l’impératrice Wu Zetian. Des briques rouges ainsi que de nouveaux étages ont aussi été construit.

La Tour de la Cloche

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/Photos/publi/026/pt25815.jpg

Voici une construction massive appréciable, datant du XIVème siècle. La Tour de la Cloche, qui compte deux étages, a été reconstruite au XVIème puis au XVIIIème siècle. Le premier étage comprend la cloche, une réplique de l’originale, d’anciens carillons ainsi qu’une exposition de statuettes de musiciens datant des Tang et des Song. Au second étage, une exposition de porcelaines, d’antiquités et de peintures. Noter la qualité de la peinture des charpentes, fortement élaborée. La vue sur Xi’an est imprenable

La Tour du Tambour

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/Photos/publi/093/pt92048.jpg

Construite sous la dynastie des Ming, la Tour du Tambour contient au premier étage une exposition impressionnante de tambours. Le second étage regorge de meubles anciens datant des Ming et de Qing ainsi que des fresques de Dunhuang. Architecture intérieure, faite de poutres et de plafonds hautement décorés, à apprécier particulièrement, ainsi que la vue imprenable sur les alentours.

JOUR 10. Xi’an

Le musée de la forêt de stèles

http://www.insecula.com/PhotosNew/00/00/10/99/ME0000109956_3.jpg

Un musée s’étalant sur 3 hectares, au cœur de la rue San Xue Jie, pour découvrir les plus belles stèles de Chine. A travers sept galeries, le visiteur découvre l’art lapidaire de la Chine, marqué par différentes époques où se mêlent nouvelles religions et échanges commerciaux. Les pays en relation avec la Chine étaient notamment la Syrie, la Perse, l’Inde et le Japon sous la dynastie Tang.

Visite des sources thermales de Huaqing

http://www.expo2011.cn/files/2010/0906/20100906050549403.jpg

Les sources thermales du Mont Lishan datent de plusieurs millénaires. En dépit de leur âge, elles continuent à s’écouler régulièrement, à une température de 43°C, sans modification quelle que soit la saison. Eu égard à leur très ancienne découverte, les sources thermales de Huaqing sont devenus progressivement la propriété des dynasties successives (Zhou, Qin, Hang et Tang) qui en ont fait des bains royaux. Provenant de la nappe souterraine, les sources thermales sont réputées depuis l’Antiquité.

JOUR 11. Arrivée à Pékin ; Accueil aéroport et transfert en ville

 

Ville de Pékin

A Pékin, ce sont près de 20 millions d’habitants qui se côtoient au quotidien. Mégapole impressionnante, la capitale chinoise impressionne immanquablement le visiteur. La ville recèle de trésors de culture, d’histoire et de politique. Le choix de Pékin comme capitale politique remonte à 1264, et sa structure reflète ce passé. Ainsi, les jardins, palais et autres monuments dans la ville racontent encore l’éclat que déployait le pouvoir impérial d’antan.

JOUR 12. Pékin

Les incontournables de Pékin

pekin la cite interdite

La Cité interdite, les Hutong de Pékin, le pic Jingshan, la place Tiananmen, l’opéra de Pékin, constituent un circuit incontournable pour le touriste. Pour apprécier la promenade, commencer par la place Tiananmen, immense et chargée d’histoire. La place devant la Cité interdite sera la prochaine étape, avec le palais impérial des multiples dynasties de l’histoire de Chine.
En cours de journée, l’escalade du Pic de Jingshan sera récompensée par la vue imprenable sur la Cité interdite ainsi que le grand théâtre national. Pour continuer l’itinéraire, une promenade en pousse-pousse typique permettra d’apprécier les maisons à cour carrée, que l’on appelle les Hutong. Une occasion magnifique pour connaître les coutumes et l’histoire, avec les explications de votre guide. Terminer la journée par une représentation du fameux opéra de Pékin au Théâtre Liyuan

JOUR 12. Pékin

Grande muraille de chine

La Grande Muraille de Chine, le site de Badaling, les tombeaux des Ming ainsi que le Canard laqué de Pékin

Ce circuit commence en prenant le chemin dit de la Voie Sacrée qui mène au tombeau d’un empereur Ming, Chang Ling. Cette randonnée prendra toute la matinée, aussi la promenade se poursuivra ensuite sur le site de Badaling, sur la Grande Muraille. Cette muraille fait la réputation mondiale de la Chine, et le visiteur peut y grimper par télésiège. Le parcours sur les anciens remparts offre une vue panoramique incroyable. Terminer la journée en goûtant impérativement le fameux Canard laqué de Pékin, dans un restaurant parmi les meilleurs de la cité. Egalement ne passez pas a coté de la multitude de raviolis de toutes sortes (viande, legume, poisson..)

Ravioli chinois

JOUR 14. Pékin

Le Palais d’été, le marché de Panjiayuan, le Temple du Ciel

caligarphie chinoise

Le Palais d’été de Pékin, ancienne villégiature d’été des empereurs comme son nom l’indique, constitue un site hautement reposant dans le frémissement permanent de la capitale chinoise. Une pause méritée dans ce site ne doit pas se prolonger trop longtemps pour pouvoir apprécier pleinement, par la suite, les antiquités du marché de Panjiayuan. Ce grand marché aux puces recèle de toutes sortes de pièces d’artisanat, en provenance de toutes les provinces de la Chine. Le Temple du Ciel mérite aussi un respectueux détour, car c’est en ce lieu que les empereurs venaient implorer le Ciel dans le but d’avoir de bonnes récoltes chaque année. (Vous pouvez aussi faire caligraphier ce que bon vous semble en signe Chinois )

Objet chinois

Object chinois object-chinois

Agence de voyage :

Voyages-chine.com : Nous sommes une agence de voyage basée à Hangzhou en Chine. Notre souhait est de combler l'espace culturel entre l'Est et l'Ouest. Voyages-Chine.com s'engage à faire de votre séjour en Chine une expérience de voyage excitante, éducative et mémorable.
Chine voyage forum : bonjourchine est un forum en ligne spécialisé dans les sujets concernant la Chine, notamment les voyages, l'expatriation, le travail, les études et stages à Shangai, Canton, Pékin, etc.